Paramètres de la messagerie ac-lille.fr

Cet article ne concerne que les personnels de l’académie de Lille, qui par obligation ou par simple usage doivent consulter leur messagerie professionnelle.

Mise à jour le 22 juin 2020

Attention, cet article ne traite pas des messages d’iprof, mais du webmail ac-lille que chaque personnel peut consulter aisément sur un ordinateur mais pas sur un smartphone, le webmail n’étant pas du tout responsive (adapté aux petits écrans).

Un peu fatigué de cette limitation, je me suis fendu d’un message à l’assistance qui m’a gentiment répondu où trouver l’aide en ligne sur le portail Eduline. J’avoue avoir cherché sans succès… et bien ce n’était pas étonnant, il fallait naviguer dans Thémasite, Outils collaboratifs (en bas de page après des tonnes d’infos syndicales) pour enfin tomber sur ceci :

Pour vous éviter cette navigation pénible, voici les paramètres essentiels.

Réception des mails, serveur IMAP:

  • Nom du serveur : webmail.ac-lille.fr imap.ac-lille.fr
  • Port : 993
  • Sécurité : SSL
  • Mot de passe : normal
  • Identifiant de messagerie : initiale prenom et nom (ex jdupont)

Réception des mails, serveur POP :

  • Nom du serveur : pop.ac-lille.fr
  • Port : 995
  • Sécurité : SSL
  • Mot de passe : normal
  • Identifiant de messagerie : initiale prenom et nom (ex jdupont)

Pour l’envoi de mails, paramètres SMTP (les SMTP tiers ne sont plus acceptés) :

  • Nom du serveur : webmail.ac-lille.fr smtp.ac-lille.fr
  • Port : 465
  • Sécurité : SSL
  • Mot de passe : normal
  • Identifiant de messagerie : initiale prenom et nom (ex jdupont)

Ces paramètres fonctionnent parfaitement avec Thunderbird et sous IOS.

Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas lire les courriers de votre ministre…

One Comment

  1. Enorme merci. Et oui pour trouver l’info, le problème des sites EN reste encore l’indexation, cata!

    J’en profite si des responsables EN pouvaient passer dans les commentaires:

    On a probablement tout ce qu’il faut en terme d’outils et d’infos vitales à l’EN pour bien faire notre travail, mais on perd tous un temps fou à aller à la pêche de ces mêmes outils et infos essentiels à cause de la marée de liens internet et de la pléthore de pages et emails d’infos ministérielles (Eduscol inclus), c’est extrêmement dommage et dommageable!

    Nos journées ont 24 heures, et alors que des instances de santé publique – à juste titre – prônent de plus en plus de respecter un équilibre entre vie de famille et travail, il faudrait donc aussi pouvoir dans notre métier à l’Education Nationale que notre employeur s’organise correctement pour nous fournir outils et infos.

    Il y a clairement une déconnexion de plus en plus pesante entre la théorie papier (les attendus ministériels sur le papier) et la pratique depuis des décennies sur le terrain d’enseignement. La non prise en compte de cet écart entre l’idéal et le “ce qui pourrait/devrait être” et ce qui est et fonctionne pourtant et peut permettre de faire de bonnes choses est de plus en plus épuisant et décrédibilise aussi les autorités ministérielles (dans leur bulle?). Je pense que pour pallier à cet écart il suffirait simplement de déléguer des représentants ministériels ou de l’inspection sur le terrain pour faire un réel bilan sans jugement de “comment” les personnels travaillent réellement et partant de là aussi simplifier les “attendus théoriques.”

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *